Skip to content

Pharmacie

Présentation

La pharmacie contribue, en étroite collaboration avec les équipes médicales et soignantes de l’hôpital, au bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux ainsi qu’à leur sécurité d’utilisation.
Elle assure notamment :
  • La gestion, l’achat, l’approvisionnement, le stockage et la dispensation des médicaments, gaz médicaux et dispositifs médicaux stériles (matériel médico-chirurgical) nécessaires au traitement des patients hospitalisés.
  • La réalisation d’une activité de pharmacie clinique (analyse pharmaceutique des prescriptions informatisées, conciliation médicamenteuse …). La pharmacie clinique a pour objectif d’optimiser la prise en charge thérapeutique (le bon médicament à la bonne dose au bon patient au bon moment) à chaque étape du parcours de soins, et de sécuriser la prescription médicamenteuse.
  • La stérilisation des dispositifs médicaux réutilisables qui tient une place essentielle dans la lutte contre les infections nosocomiales. Il s’agit du nettoyage, du conditionnement et de la stérilisation à la vapeur d’eau des instruments pour les services de soins et le bloc opératoire de l’hôpital.
  • La réalisation d’une activité de rétrocession. La rétrocession permet de dispenser à des personnes, qui ne sont pas hospitalisées,des médicaments non disponibles en pharmacie de ville et rétrocédables (médicaments inscrits sur une liste officielle), des médicaments sous ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation), des antiviraux (traitements VIH et Hépatite, disponibles en ville et à l’hôpital selon le choix du patient).
Rétrocession hospitalière
Les médicaments rétrocédables sont pour la plupart très coûteux et ne sont disponibles que sur commande. Ils sont parfois soumis à une prescription réservée aux médecins hospitaliers et/ou à certains médecins spécialistes. La pharmacie de l’hôpital ne peut pas honorer une ordonnance qui ne respecte pas ces conditions.
En pratique, pour obtenir un médicament rétrocédable :
  • Téléphoner préalablement pour connaître la disponibilité des médicaments (environ 10 jours).
  • Apporter toujours l’original de votre ordonnance en cours de validité.
  • Lors de votre première venue annuelle, penser à vous inscrire au bureau des entrées de l’hôpital (situé dans le hall du bâtiment principal), muni de votre Carte Vitale, Carte d’identité et Carte Mutuelle. Le bureau des entrées vous transmettra une fiche de liaison à apporter à la rétrocession de la pharmacie.
  • À Challans, une place de parking identifiée « Réservé rétrocession pharmacie» est à votre disposition à proximité de la pharmacie (sur la circulation devant l’IRM).
  • Il est également possible de récupérer votre traitement sur les sites de l’Ile d’Yeu ou de Saint Gilles Croix de Vie, uniquement sur RDV.
À savoir :
  • La dispensation est réalisée pour 1 mois maximum. En cas de voyage à l’étranger d’une durée supérieure à 1 mois, vous devez obtenir au préalable une dérogation de votre caisse d’assurance maladie. Cette démarche est à réaliser au minimum 1 mois avant votre départ. Le jour de la dispensation, vous devrez obligatoirement présenter une ordonnance dont la durée est suffisante pour couvrir la durée du séjour ainsi que le courrier d’accord de votre caisse d’assurance maladie.
  • Une ordonnance est valable 3 mois à partir de la date de prescription pour la première dispensation.

Carte des pharmacies

Contactez le service
Hôpital de Challans
Rétrocession :
02 51 49 50 19
du lundi au vendredi de 9h à 17h (sauf jours fériés)
Secrétariat :
02 51 49 50 22
du lundi au vendredi de 9h à 12h
Hôpital de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Rétrocession :
02 51 49 50 19
(sur rendez-vous)

Encadrement

Challans
Chef.fe de service

Sandra PETITGAS FRAPPIER

Pharmacien

Cadre de santé

Renée DESPREAUX

Équipe médicale

Actualités associées

Merci pour votre solidarité avec le CHLVO

Toutes les bonnes volontés et tous les dons sont les bienvenus pour nous aider à mieux vous prendre en charge.