Votre enfant et la bronchiolite

Première cause de venue aux urgences, la bronchiolite est l’infection la plus répandue chez les nourrissons et les enfants de moins de 1 an entre novembre et février. Elle est très contagieuse : 30% des enfants de moins de 2 ans sont affectés chaque année. Elle est due le plus souvent au Virus Respiratoire Syncytial (VRS).

Dr Thomas BLANCHAIS, pédiatre du CHD de Vendée (La Roche sur Yon), qui assure des consultations au CHLVO, nous parle de cette maladie infantile.

Quels sont les symptômes ?

La bronchiolite débute par un simple rhume qui s’accompagne ensuite d’une toux plus fréquente et d’une respiration sifflante. Après 3 jours d’aggravation, les symptômes se stabilisent puis, dans la majorité des cas, la bronchiolite guérit spontanément au bout 10 jours.

Quelles sont les précautions à adopter ?

Le virus est, dans la majorité des cas, transmis par la fratrie ou la famille. Pour réduire le risque de transmission, il est essentiel de se laver les mains très régulièrement et avant chaque soin de bébé. Lorsqu’un membre de la famille présente une infection, ce lavage peut être complété par l’utilisation d’une solution hydro alcoolique.

Quand consulter ?

Bien qu’il n’existe aucun traitement contre la bronchiolite, le virus à l’origine s’éliminant naturellement par le corps, il est nécessaire de consulter son médecin traitant lorsque la respiration de votre enfant est plus difficile et sifflante ou qu’il présente des difficultés pour s’alimenter ou s’hydrater.

Certains cas et/ou signes de gravité doivent orienter rapidement vers votre médecin traitant voire vers un service d’urgences :
• les bébés de moins de 6 semaines
• les bébés prématurés
• les bébés présentant une maladie cardiaque ou pulmonaire
• une gêne respiratoire importante
• des difficultés à s’alimenter et à s’hydrater
• une somnolence anormale

Quelles sont les recommandations en cas de bronchiolite ?

• désobstruer le nez avec du sérum physiologique
• fractionner l’alimentation
• donner du paracétamol pour améliorer le confort en cas de douleur

Pas de kinésithérapie respiratoire ?

Elle n’est désormais plus recommandée. Elle provoque de l’inconfort pour le bébé et elle est peu efficace sur la durée et la gravité des symptômes.

Existe-t-il un vaccin contre la bronchiolite ?

Non, pas pour les enfants bien portant. En revanche, en période de contagion, un traitement prophylactique est administré aux prématurés et aux enfants présentant une maladie cardiaque ou respiratoire.

Pour prendre rendez-vous : 02 51 44 62 01

Hôpital de Challans

Boulevard Guérin,
85300 Challans

Tél. : 02 51 49 50 00

Services

Actualités associées

Livraison d’un nouvel IRM

Réception d’un nouvel IRM

Mesures sanitaires

EVOLUTION DES MESURES SANITAIRES

Régulation des entrées dans les services d’urgences de Vendée à compter du 22 juillet de 23h à 8h30

L’accès aux services d’urgences des hôpitaux publics vendéens est modifié de 23h à 8h30 

116 117, numéro pour joindre un médecin généraliste de garde en Vendée

Afin de limiter le temps d’attente notamment au service d’accueil des urgences, il convient de contacter le service adapté à votre état de santé.

Votre hôpital face au Coronavirus COVID-19 : depuis le déconfinement

En prévention et afin de protéger patients et professionnels, les visites et accompagnements restent limités.

Merci pour votre solidarité avec le CHLVO

Toutes les bonnes volontés et tous les dons sont les bienvenus pour nous aider à mieux vous prendre en charge.

Votre hôpital face au Coronavirus COVID-19

Afin de limiter la propagation du Coronavirus COVID-19, le CHLVO se mobilise pour assurer la sécurité des patients et des résidents. Consultez les mesures mises en place dans l’établissement.