Vous êtes dans : Accueil > En un clic > Toute l’actualité > Les actualités - Année 2014 > Fin des travaux dans des secteurs stratégiques du CH Loire-Vendée-Océan

Fin des travaux dans des secteurs stratégiques du CH Loire-Vendée-Océan

bloc salle 4

Le Centre Hospitalier Loire-Vendée-Océan a été certifié sans réserve en date du 23 avril 2014, par la Haute Autorité de Santé dans le cadre de la procédure de certification V2010.

 

Service d’accueil des urgences

Des réorganisations ont été mises en place au service d’accueil des urgences du CH Loire-Vendée-Océan afin d’améliorer la qualité de l’accueil et de la prise en charge des patients, dans ce secteur qui accueille chaque année plus de 26 000 patients.

Mise en place de la filière dite « courte » de prise en charge

Une filière courte a été aménagée depuis le 24 juin dernier au sein du service d’accueil des urgences afin de distinguer les flux de patients en fonction de la gravité de leur pathologie (filière dite « classique » de prise en charge pour les pathologies les plus lourdes et filière dite « courte » pour les pathologies plus légères) et de diminuer les délais d’attente des patients.
L’infirmière d’accueil, supervisée par un praticien hospitalier, oriente le patient dès son admission dans une des filières concernées.
Le coût de l’aménagement de cette zone : 35 940 €

Reconfiguration de l’unité d’hébergement de courte durée et ouverture d’une unité de médecine post-urgence

Le nombre de lits d’accueil des patients hospitalisés post-urgences a lui aussi été renforcé par des lits de médecine post-urgences.
Les personnes âgées font elles aussi l’objet d’une attention particulière, avec l’augmentation du nombre de lits de court séjour gériatrique sur le site de Challans qui est passé en 7 mois de 10 à 21 lits.

 

Le bloc opératoire

Le réaménagement des locaux du bloc opératoire a été lancé avec pour objectif de revoir l’organisation des circuits, le local de désinfection des endoscopes et le vestiaire du personnel, tout en garantissant les capacités d’extension des locaux dans le futur si besoin et accueillir d’ores et déjà de nouveaux opérateurs au sein d’un bloc adapté et ergonomique.
Le montant des travaux et du rééquipement du bloc s’élève à 836 340 €.
L’Agence Régionale de Santé a accompagné financièrement cette opération à hauteur de 528 000 €.

 

La pharmacie

La pharmacie a également emménagé dans de nouveaux locaux le 19 mai pour agrandir ses capacités de stockage, anticiper une intégration des prestations pharmaceutiques des établissements de la direction commune et faciliter l’accès pour les patients à la rétrocession tout en garantissant une qualité de vie et une ergonomie à nos agents.
Le montant des travaux et du rééquipement est évalué à 965 400 €.

 

Haut de page