Vous êtes dans : Accueil > En un clic > Toute l’actualité > Les actualités - Année 2012 > Le DMP c'est re...parti !

Le DMP c'est re...parti !

Avec l’aide de l’agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP santé) et dans un cadre plus large de développement intéressant tout le bassin de population du Nord-Ouest Vendée et du Sud Loire, le centre hospitalier Loire-Vendée-Océan a débuté depuis quelques jours la création de dossiers médicaux personnels.

Le dossier médical personnel « DMP » dans le langage déjà presque courant, a pour but d’améliorer la coordination des soins entre des professionnels prenant en charge un même patient, grâce à la mise à disposition de données informatisées de santé, tout en garantissant à chaque citoyen détenteur d’un DMP son droit d’accès à l’information, de retrait de données, de choix des professionnels de santé à qui il souhaite donner accès à ce dossier.

Concrètement, il est désormais demandé à chaque patient se présentant au bureau des entrées (et prochainement dans les secrétariats médico-administratifs des services) s’il est d’accord pour la création de son DMP. En cas d’accord, la création est effectuée et un sticker « DMP » est collé sur la carte Vitale de l’intéressé, pour permettre aux professionnels de santé libéraux, ou hospitaliers, qui le prendront en charge ultérieurement de savoir que le patient qu’ils accueillent est déjà détenteur de son DMP.

En quelques jours, 300 DMP ont déjà été créés par le centre hospitalier Loire-Vendée-Océan…témoignant de l’intérêt du public pour les nouvelles technologies au service de la santé. La presse a également commencé à relayer la mise en place du DMP (voir dans « la presse en parle).

A compter du printemps 2012, les DMP, créés à l’hôpital, pourront être consultés par les professionnels de santé de ville. Après avoir mis à jour leurs logiciels professionnels, ils pourront à leur tour, dès l’été 2012, alimenter avec leurs données, le DMP de leurs patients.

Haut de page